Les emoji : Une tendance de la communication

Plus personne n’y échappe. Dans les messageries instantanées, sur les réseaux sociaux, dans nos rayons de magasins et même bientôt sur nos grands écrans. Des petits pictogrammes de toutes les formes et couleurs. Ils nous fascinent et viennent décorer les fêtes d’anniversaire des plus petits. En un mot : emoji. Mais d’où viennent-ils et pourquoi même les plus grandes marques se laissent-elles séduire par ces pictogrammes ?

Emoji mosaïque

Les origines de l’emoji

Ces petits pictogrammes, dont le nom signifie littéralement “image” (e) + “lettre” (moji), nous viennent du Japon. Il n’est donc pas étonnant de retrouver de nombreuses références à la culture japonaise, tels que des fêtes et des plats traditionnels.

Emoji, émôticone… Quelle différence ?

Bien que les deux soient souvent confondus, l’origine et la structure des deux sont différents. Les émoticônes (“emotion icon”) ont été inventés en 1982 par le chercheur en informatique Scott Fahlman. C’est au cours d’une discussion sur un forum de l’université Carnegie-Mellon en Pennsylvanie qu’il a utilisé pour la première fois les symboles 🙂 et :-(, afin de différencier les messages sérieux des plaisanteries.
L’utilisation des premiers emoji remonte aux années 1998 et 1999. C’est l’opérateur téléphonique japonais NTT DoCoMo, plus précisément Shigetake Kurita, qui a créé les premiers emoji. Grâce au premier set de 176 pictogrammes colorés (aujourd’hui il y en a officiellement 2623 !), l’opérateur a su se démarquer de ses concurrents en offrant aux clients le moyen d’exprimer une idée en un seul caractère. Cette notion de « caractère unique » est ce qui distingue fondamentalement un emoji d’un émoticône. En effet, depuis 2010, les emoji font partie du standard Unicode, qui recense aujourd’hui plus de 180 000 caractères typographiques.

emoji ntt docomo
Aperçu des 176 premiers emoji créés pour NTT DoCoMo

Un succès mondial

Au fil des années, les emoji ont su s’imposer dans de nombreux moyens de communication partout dans le monde. SMS, messageries instantanées, réseaux sociaux – le terrain de jeu pour ces caractères est très vaste. Sur Instagram par exemple, 50% des messages postés contiennent des emoji. Le succès est tel qu’on trouve désormais une marque officielle “emoji” avec des produits dérivés. Cerise sur le gâteau : on pourra même aller voir un film d’animation sur les emoji cette année !

Un emoji vaut plus que mille mots, même pour les grandes marques

Avec des milliards d’entités envoyés par jour, les emoji font aujourd’hui partie de la communication. Il est donc naturel que des grandes marques les emploient, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans des campagnes marketing. Certaines campagnes ont su marquer les internautes, que ce soit par le message transmis ou l’inventivité des marques. En voici quelques exemples :

  • Domino’s Pizza et sa campagne « Easy Order » : commandez des pizzas avec un emoji


 

  • PETA et sa campagne « Cruelty Beyond Words » avec un message vidéo entièrement en emoji

Des emoji personnalisés

Des marques comme Coca Cola, Monoprix ou Disney et quelques personnalités sont encore allées plus loin dans cette tendance. En effet, elles ont créé leurs propres emoji ! De plus, le géant de l’animation Disney a fait de ses emoji un véritable produit, proposant des jeux et autres produits dérivés de leur nouvelle création.
Qu’on décide ou non d’adopter ces versions personnalisées relève sûrement d’une question de goût. Dans tous les cas, on ne peut plus se passer de l’utilisation d’emoji dans la communication, surtout qu’il s’agit d’une tendance qui ne risque pas de s’essouffler aussi vite.
Et n’oubliez pas, le 17 juillet, nous fêterons la journée mondiale de l’emoji
Rédigé par Mélanie OLIVEIRA RIBEIRO

Laisser un commentaire

Bouton retour vers haut de page