Focus : Le développeur web

Les métiers du web sont extrêmement nombreux à l’heure actuelle. Du chef de projet au graphiste/intégrateur en passant par les équipes de localisation et de développement, c’est tout une pléthore de carrières qui s’offrent à ceux que domaine du web intéresse, et il peut parfois être difficile de s’y retrouver.
Aujourd’hui, petit focus sur le métier de développeur web. Il existe différents types de développeurs, et tous n’ont pas le même objectif : développeur Android, développeur web, développeur back-end, front-end, et j’en passe. Ces différents types de développeurs sont nés de l’évolution des technologies du web, qui nécessitent de plus en plus de spécialisation. Qu’en est-il du développeur web ? Quel est son rôle au sein d’une équipe et quelles sont les compétences nécessaires à l’acquisition d’un tel poste ?
focus sur le métier de développeur web

Analyser, proposer, coder

Un développeur web, contrairement à ce que les préjugés pourraient laisser croire, ne code pas bêtement du matin au soir, seul dans son coin. Généralement intégré à une équipe dans une agence web et/ou de communication, le développeur web travaille de concert avec un chef de projet web qui lui soumettra un cahier des charges contenant les exigences du site web d’un client. C’est au développeur web d’analyser ce cahier des charges et d’en étudier les problèmes et les contraintes. Une fois les premières analyses terminées, il faut alors qu’il propose des solutions techniques adaptées au projet qu’il devra lui-même mettre en œuvre, tester et débugger. En bref, il se charge du développement technique et informatique d’un site web.
Son travail ne s’arrête néanmoins pas là. Les clients pour lesquels un développeur travaille étant généralement novices en matière de gestion de site web, il est aussi de la responsabilité du développeur web d’assurer un certain suivi du site et de former le client à l’utilisation de son propre site web.
C’est donc certes un métier où l’on passe beaucoup de temps à coder et tester, mais les retours nécessaires sur ses travaux, et le travail en équipe dotent le métier d’une certaine dimension humaine.

Curiosité et innovation

Que faut-il pour être développeur ? « Scolairement » parlant, les développeurs sont généralement issus de cursus dits « courts » : DUT, BTS, et Licence professionnelle. Mais les développeurs Bac +5 existent aussi, ils sortent soit d’écoles d’ingénieur, soit de master (tels que notre Master CAWEB !).
Un développeur web, de par la diversité des actions qu’il aura à mettre en place sur un site, se doit de maîtriser plusieurs langages. En plus des langages « basiques » : HTML/CSS, javascript, PHP, SQL, il est toujours bien vu de maitriser d’autres langages tels que l’AJAX (un croisement entre la Javascript et le XML), le Jquery, RUBY, etc…
Sur le papier, on préfèrera sans doute un bac +5 à un bac +2, mais il faut savoir que dans ce milieu, les études ne représentent que la partie visible de l’iceberg. Le domaine du web étant en constante évolution, les langages de programmation ne cessent de fleurir, et donc, d’élargir l’éventail des possibilités techniques. Ainsi, le développeur se doit d’être au minimum curieux, sinon passionné de ces technologies pour être à même de s’auto-former tout au long de sa carrière et cette auto-formation pèsera dans la balance lors d’un entretien d’embauche.
Armez-vous donc de patience, de passion… et de café.
focus sur le métier de développeur web

Développeur un jour, développeur toujours ?

Un développeur ne doit pas négliger les aspects « sociaux » de son travail. Après plusieurs années de loyaux services, le « dev’ » peut être amené à voir son poste évoluer. Il est probable qu’un développeur évolue en tant que chef de projet web, ou de « lead developper » au sein d’une agence. Il sera alors amené à gérer une équipe, et la capacité à mener un groupe à travers d’un projet est une compétence très appréciée des employeurs
Enfin pour finir sur quelques chiffres, si l’on s’en tient au montant communément admis, un développeur web commencerait sa carrière aux alentours de 25 000€/an. Une spécialisation différente (dans le mobile par exemple), fera cependant un peu grimper la grille des salaires, mais les perspectives d’évolution sauront sans doute contenter la plupart des aspirants développeurs, quelle que soit leur spécialisation.
Le Master CAWEB propose des cours qui dispensent les bases nécessaires à un développeur web, alors n’hésitez plus et allez postuler !
 Rédigé par Hugo Kadi
Source des images : Designed by Creativeart / Freepik

Laisser un commentaire

Bouton retour vers haut de page