Localisation audio et vidéo : comment traduire vos contenus multimédias

localisation-video-audio

Que nous soyons en train de regarder un film en langue étrangère sur l’une de nos plateformes de streaming préférées ou d’écouter de la musique pop anglaise des années 80, la curiosité nous amène souvent à chercher des traductions vers notre langue maternelle. C’est un des aspects de la localisation audio et vidéo. Néanmoins, la localisation ne se limite pas à des contenus artistiques. La publicité, les cours en ligne et les médias web doivent également être les cibles de soins tout particuliers lorsqu’il s’agit de les rendre disponibles à une audience internationale.

Les étapes essentielles pour une bonne localisation audio

Traduire la bande-son associée à votre produit ou votre service signifie réenregistrer l’audio vers la langue cible. Pour localiser de manière efficace votre contenu multimédia, il faut suivre trois étapes essentielles.

La première étape dépend d’une transcription efficace. Afin de travailler avec un projet propre et organisé, tout votre contenu audio doit être retranscrit à l’écrit. Une fois cette étape terminée, la traduction en elle-même peut commencer. Il est toujours recommandé d’opter pour un traducteur spécialisé. C’est un processus long et compliqué car les dialectes des langues peuvent différer d’un pays à l’autre. Par exemple, les projets de traduction vers l’espagnol doivent être menés par des spécialistes du pays de la langue cible.

L’étape supplémentaire est relative à la vérification interne par les partenaires nationaux. Leur révision et leur validation linguistique mèneront soit à l’approbation du texte cible, soit à son amélioration. Si le texte est accepté, il est intéressant d’ajouter une ponctuation spécifique, ce qui donnera à la personne qui enregistrera l’audio le ton et l’intensité des dialogues.

Après la validation des deux précédentes étapes, il est important de sélectionner la voix la plus adaptée à l’image du produit. Les entreprises ont la possibilité d’écouter plusieurs échantillons venant d’acteurs professionnels pour trouver la voix idéale.

Votre travail est désormais prêt à être enregistré. Assurez-vous que les acteurs ont eu le temps de répéter, faites appel à des professionnels pour être sûr de la qualité. Engagez également un ingénieur du son pour éditer et ajuster le son de l’enregistrement final.
Enfin, il est recommandé de mettre en place une étape supplémentaire de vérification linguistique.

Sous-titrer vos vidéos

La localisation de sous-titres est considérée comme étant plus efficace que le doublage. Elle comprend la traduction des textes affichés à l’écran pour s’assurer que les références culturelles sont maintenues, mais implique aussi la transcription des didascalies.
Beaucoup d’agences offrent des services de localisation audio et vidéo. En fonction de la langue source et du nombre de traductions précédentes, celles-ci peuvent demander la vidéo originale et les bandes-son. Comme dans le cas de la localisation audio, pour le sous-titrage, il faut tout d’abord disposer d’une traduction écrite pour l’adapter correctement.

Les métiers de la localisation audio et du sous-titrage

Transcripteur : personne qui écoute l’enregistrement d’un texte dans la langue source et le retranscrit à l’écrit tel quel. Cette personne doit souvent produire cette transcription rapidement.
Traducteur : professionnel capable de retranscrire fidèlement les idées d’une langue source vers une langue cible.
Comédien de doublage : une personne dont la langue maternelle est celle de la langue cible
Directeur des dialogues : coach des comédiens de doublage
Ingénieur audio
Gestionnaire de projet

Pour plus d’information sur les emplois dans le domaine de la localisation, consultez les opportunités de carrières sur le site internet du Master TCLoc.

Rédigé par Allison Willis, traduit de l’anglais par Cécile Gindrat.

Laisser un commentaire

Bouton retour vers haut de page