La méthode agile : une révolution dans la gestion de projets digitaux

methode-agile-postitA l’heure où les nouvelles technologies sont en constante évolution, les méthodes de gestion de projets digitaux, elles, restent figées et entraînent un décalage inévitable entre les attentes du client à la signature du cahier des charges et le résultat qu’il obtiendra en fin de projet.
Il est grand temps que la rigidité des méthodes traditionnelles de gestion de projet, bien souvent à l’origine de nombreuses déceptions, laisse place à un type d’approche différente : la méthode agile.

 

La méthode agile : c’est quoi ?

La méthode agile est une manière différente d’aborder la gestion de projets digitaux. Elle se présente comme une alternative aux approches traditionnelles : elle allie le triangle d’or de la gestion de projet classique (délai, coût, qualité) à la possibilité d’adapter le projet aux besoins du client qui sont susceptibles d’évoluer au fur et à mesure de son avancement.
En effet, il paraît impensable de prévoir l’intégralité d’un projet dans ses moindres détails dès le début et de se priver de toute amélioration en cours de projet…

La méthode agile offre alors une souplesse dont ne bénéficie pas la méthode classique : elle laisse une liberté de changement et constitue ainsi un avantage considérable.
Tandis que la méthode traditionnelle donne la priorité au respect du cahier des charges, la méthode agile privilégie la satisfaction du client comme en témoigne l’étude comparative entre la méthode classique et la méthode agile réalisée par Standish Group en 2015. Le résultat parle de lui-même : 29% des projets gérés traditionnellement n’ont pas satisfait leurs clients contre seulement 9% pour ceux ayant suivi la méthode agile.

La méthode agile : le triangle d’or de la gestion de projet revisité

Délai : un découpage en phases courtes

Contrairement à l’approche classique, le projet est fractionné en plusieurs phases courtes (quelques semaines), appelées sprints, à l’issue desquelles le client apporte sa validation.

Avantages :

  • Le client bénéficie d’un aperçu régulier de son support
  • Il le teste sur une version fonctionnelle à chaque fin de sprint
  • Il peut apporter d’éventuelles modifications
  • Il peut revoir la priorité de certaines phases
  • Des recettes fonctionnelles et graphiques sont réalisées à chaque fin de sprint par le prestataire, ce qui évite les fastidieuses recettes du support global en fin de projet.

Coût : un budget maîtrisé

Le budget est, lui aussi, validé à l’issue de chaque étape : travailler sur des phases courtes permet de mieux le maîtriser.

Avantages :

  • Le client adapte la réalisation du produit en fonction du budget alloué
  • Il ne risque aucun dépassement.

Qualité : un support répondant aux attentes du client

La priorité de la méthode agile est portée sur la satisfaction du client et la réalisation d’un produit au plus proche de ses attentes.

Avantages :

  • Le client bénéficie d’une grande flexibilité
  • Il est impliqué tout au long du projet
  • Il reçoit un produit final dont il a visualisé, testé et validé chaque étape de réalisation au préalable (donc pas de mauvaise surprise !)

Vous l’aurez compris, la méthode agile est LA méthode à appliquer pour la gestion de projets digitaux. Elle avantage à la fois le client, en lui laissant la liberté d’apporter des modifications en cours de projet, et le prestataire, en lui faisant gagner un temps considérable grâce aux recettes régulières.

 

Rédigé par Colline MARABESE

 

 

Sources (cliquez ici !)

https://agiliste.fr/introduction-methodes-agiles/

https://www.planzone.fr/blog/quest-ce-que-la-methodologie-agile

https://www.infoq.com/fr/articles/rapport-chaos-2015

 

 

Laisser un commentaire

Bouton retour vers haut de page