Localisation de sites web : les bonnes pratiques pour briller à l’international

monde-internationalInternet est aujourd’hui un média global qui permet de nombreux échanges entre les différentes cultures. Il est désormais essentiel pour les entreprises visant un marché international de s’adapter à leur nouvelle audience, le plus souvent en localisant leur(s) site(s) web. Cependant, la plupart du temps, la localisation n’est pas exécutée de la meilleure des façons. Coup d’oeil sur les meilleures pratiques en matière de localisation de sites web  pour booster votre stratégie internationale.

Construire une véritable stratégie de localisation

Avez-vous vraiment l’intention de traduire votre contenu web sans aucune stratégie ? Considérez la localisation comme étant une partie du développement de vos produits ou services. Vous devez d’abord vous poser les bonnes questions :

  • Dois-je localiser mon site web ? Cela dépend de votre public actuel et de l’impact que la localisation peut avoir sur votre entreprise.
  • Quelle audience est visée ? Ce n’est pas uniquement une question de langue mais également de culture. Par exemple, si vous souhaitez adapter votre contenu aux utilisateurs britanniques, vous n’appliquerez pas la même stratégie que pour les utilisateurs nord-américains.
  • Est-ce que j’ai défini mes objectifs ? Est-ce que je travaille avec une équipe ? Définissez des objectifs concrets qui s’inscrivent dans votre stratégie internationale. Si vous avez la chance de travailler en équipe, envisagez toutes les compétences nécessaires durant le processus de localisation. Vous devrez certainement vous entourer de traducteurs, de développeurs, de web designers et dans la mesure du possible, de personnes natives qui connaissent la culture et la langue que vous ciblez.
  • Est-ce que j’ai défini un budget et un planning ? Votre stratégie de localisation doit être réaliste selon les ressources et le temps dont vous disposez pour mener à bien votre projet.

Le secret d’une bonne localisation de site web réside dans la création d’une stratégie de gestion de projet efficace.

La traduction comme point de départ, mais pas seulement

Très souvent, on pense que localisation rime avec traduction. De nombreuses personnes imaginent qu’il s’agit seulement de traduire du contenu. Cette affirmation est en partie vraie mais la traduction du contenu n’est d’une étape dans le processus de localisation. Ne négligez pas ces aspects, ils vous permettront de fournir le contenu le plus adapté à votre audience internationale :
Vous devez aussi préparer votre site au processus de localisation. En d’autres termes, il doit être internationalisé. Envisagez l’utilisation du standard unicode et des attributs hreflang.
Veillez à conserver le contenu source simple et concis : il faut le préparer à la traduction. Cela s’applique tout particulièrement à une terminologie spécifique, au jargon ou même l’argot. Vous devez réellement prendre en considération la qualité de vos traductions. La traduction doit être réalisée par des experts ! Pensez à travailler avec une équipe de traduction en interne ou une agence de traduction.
La moitié des internautes à l’international préfère utiliser des sites web traduits dans leur langue d’origine et 55% des utilisateurs européens lisent du contenu en différentes langues sur internet. Envisager la localisation de son site web en fonction des préférences de l’utilisateur.
En matière de localisation, considérez les aspects suivants :

  • N’oubliez pas de localiser les devises, les formats de date et d’heure, les options de paiement, les symboles, les icônes.
  • Adaptez le contenu à la culture visée : pensez par exemple à des événements locaux, surtout si vous travaillez sur un site e-commerce (Noël, Thanksgiving, etc.)

En bref, rédigez votre contenu au lieu de simplement le traduire. Le SEO international ça vous dit quelque chose ? C’est la deuxième question que vous devriez vous poser : est-ce que mon public cible peut facilement trouver mon site web ?

La localisation d’un site web va de pair avec le SEO international

Avant toute localisation de site(s) web, vous devez réaliser un audit SEO du site actuel pour chaque langue ou pays que vous souhaitez cibler. Vous pourriez être surpris en découvrant que votre public international n’utilise pas exactement les mêmes mots clés que vous. Par exemple, les Français ont tendance à utiliser le terme « portable » pour rechercher des smartphones tandis que les Belges emploient le mot « GSM ». Les langues sont très proches mais certains termes spécifiques sont radicalement différents.
Le référencement doit être suivi en permanence afin d’être amélioré. Voici 3 outils utiles pour gérer votre référencement international :

Après le processus de traduction, pensez à comparer le contenu source et le contenu cible. Essayez d’analyser chaque mot clé et de décider s’il doit être modifié selon sa popularité au sein des recherches effectuées par votre public international.
Pensez à modifier vos liens externes dans la mesure du possible : il est toujours très intéressant d’inclure des liens qui ciblent du contenu local que votre utilisateur international est susceptible de lire. Le référencement international se traduit également par l’adaptation des attributs alt et les meta tags.
Enfin, glissez vous dans la peau de votre utilisateur : utilise-t-il seulement Google pour effectuer ses recherches ? Si vous envisagez de cibler un nouveau marché vous découvrirez que Google n’est pas le seul moteur de recherche au monde (Yandex est très populaire en Russie tandis que Baidu est principalement utilisé en Chine).
Prenez le temps de rechercher les bons mots clés qui s’inscrivent dans votre stratégie de référencement international : cette étape est importante durant la localisation d’un site web.

Créez une expérience utilisateur internationale

Enfin, localiser un site web rime aussi avec une expérience utilisateur adaptée aux langues et/ou aux cultures ciblées.
Anticipez les erreurs de traduction susceptibles de ralentir votre projet. Prenons un exemple : vous localisez un site web pour le marché arabe, mais vous avez omis quelques aspects techniques :

  • Le sens de la lecture n’est pas le même, mais les menus et la mise en page ne sont pas optimisés : votre utilisateur risque de se perdre et de quitter le site rapidement.
  • La taille des boutons doit aussi être ajustée en fonction du nouveau contenu.

Les éléments visuels tels que les images, les couleurs et la structure du site doivent être placés au coeur de votre stratégie de localisation. Vous devez fournir la meilleure expérience utilisateur à votre nouveau public : la signification des couleurs diffère d’une culture à une autre, la navigation doit être intuitive, etc.
Restez informés des meilleures pratiques en matière d’UX design dans le pays cible. Vous devez fournir une expérience utilisateur internationale en rendant la navigation simple, claire et agréable pour votre utilisateur.
A présent, vous avez un aperçu des meilleures pratiques en matière de localisation de sites web pour vous permettre ainsi de briller à l’international. Gardez à l’esprit que la localisation est un processus crucial dans votre stratégie internationale. Elle devrait être réalisée avec le plus grand soin pour fournir une expérience utilisateur optimale à votre public international.
A vos marques ? Prêts ? Localisez !
Restez informés des prochains événements sur la localisation !

Sources (cliquez ici !)

Sources :
Designing for international audiences
An Introduction to International SEO Keyword Research and the Transcreation Process
What languages do users prefer online ?

Rédigé par Justine TARLET

Laisser un commentaire

Bouton retour vers haut de page