Webdesign : n’ayez pas peur du vide !

web-design

Dans le cadre de la conception de sites web et du webdesign, les principaux objectifs du designer sont de créer une interface facile d’utilisation, compréhensible et qui transmet une émotion. L’utilisateur doit pouvoir naviguer de manière intuitive, trouver les informations importantes au bon endroit et apprécier la visite sans se perdre. La tendance actuelle reprend la fameuse expression « less is more » et se traduit par l’utilisation minimaliste et moderne des espaces blancs, aussi appelés « negative spaces » en anglais.

Mieux comprendre les espaces blancs

Réaliser une maquette graphique avec des espaces blancs consiste à aérer le contenu et à prévoir de la place entre les différents composants de la page. L’espace créé invite l’utilisateur à scroller pour suivre le contenu afin de ne pas rester bloqué entre deux blocs trop serrés.

Il s’agit aussi bien de configurer l’interligne et le saut de ligne entre les phrases d’un paragraphe, que de mesurer la taille des lettres et l’espace entre elles. De plus, l’optimisation de la hauteur et de la largeur de la page se règle selon les marges intérieures et extérieures d’un élément. Le blanc ne représente pas forcément une couleur en particulier mais plutôt une zone réservée de la page. Il n’est également pas conseillé de justifier le texte et souligner un mot n’a d’intérêt que pour les liens.

Les espaces blancs sont comparables aux pauses ou au silence pendant un long discours afin de permettre aux interlocuteurs de comprendre les indications à un meilleur rythme. Ce vide possède donc un sens significatif dans la communication visuelle en webdesign.

Pourquoi les espaces blancs sont-ils importants ?

Habituellement, vendre du vide pourrait être une pratique peu appréciée des designers, or elle transmet une signification beaucoup plus importante que perdre de l’espace inutilisé. En vérité, les espaces blancs permettent de :

  • guider de manière très efficace les visiteurs de l’interface qui naviguent en toute fluidité,
  • limiter la quantité d’information et d’interaction dès les premières secondes,
  • hiérarchiser et organiser les informations pour séparer ou regrouper les éléments entre eux en fonction de leur relation,
  • simplifier la lisibilité des contenus.

La perception des espaces blancs

De manière générale, l’utilisateur ne voit pas les espaces blancs mais il les perçoit. Ils ne font pas uniquement partie du fond mais apportent une structure à la page. Les conséquences de cette mise en page sont plutôt positives car le vide créé naturellement une atmosphère légère et respectueuse pour le visiteur qui peut ainsi respirer et vivre une expérience agréable. Fini les interfaces complexes, aux couleurs criardes et tapissées de texte.

L’espace blanc donne le temps et l’opportunité à l’utilisateur d’absorber le contenu étape par étape. Il ne se sent pas submergé d’informations et identifie et trouve plus rapidement les sections qu’il est venu chercher. Les Call To Action sont contrastés, les mots et les images sont mis en valeur, et rien ne passe inaperçu.

L’élégance, le calme et la sophistication se traduisent également par des espaces blancs. Les marques de luxe et autres grands groupes ont bien compris l’importance de cette stratégie webdesign leur permettant ainsi de valoriser leurs produits. Le site Apple.com témoigne tout particulièrement des bienfaits des « negative spaces » en utilisant de larges images centrées, un fond blanc et des CTA visibles. L’attention de l’utilisateur se concentre sur le produit lui-même et aucune distraction ne vient le déranger.

Le vide et la profondeur des espaces blancs, malgré ce que nous pourrions croire, apportent un vrai équilibre à l’ensemble de la page. Il n’existe pas de règles strictes pour une bonne visibilité des informations mais la symétrie par exemple n’est désormais plus un critère de simplicité et d’originalité en webdesign. L’utilisateur est dès à présent invité par l’espace blanc à profiter confortablement du site web recherché.

Rédigé par Morgane MILANINI

Source (cliquez ici !)


Effective Use of Negative Space in Web Design

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + six =

Bouton retour vers haut de page