5 particularités du Master CAWEB qui font de ses étudiants des experts en Growth Hacking

j Article rédigé par : Camille Réau
growth hacking
Vous vous intéressez aux start-ups et êtes passionnés par le Web ? Peut-être devriez-vous devenir un Growth Hacker, ce à quoi peut vous aider le Master CAWEB !

C’est quoi le Growth Hacking ?

Il s’agit d’un concept inventé par Sean Ellis en 2010, qui consiste à mêler compétences transverses et une seule méthodologie avec comme unique but : la croissance de l’entreprise. Pour faire simple, un growth hacker doit être capable de saisir les opportunités de croissance de l’entreprise par tous les moyens possibles, et au meilleur prix.

Le growth hacking repose sur la méthode dite AARRR. Chaque lettre représente une étape du growth hacking :

– Acquisition

– Activation

– Rétention

– Recommandation

– Revenus

Que fait un growth hacker ?

Un growth-hacker se spécialise dans trois champs distincts : la création marketing, l’expérimentation et l’analyse de données, l’automatisation et le développement. Un growth hacker se doit donc d’être multi-tâches. Il analyse le trafic Internet et si nécessaire améliore le référencement dans les moteurs de recherches. Enfin, il doit également attirer de nouveaux clients en optimisant le parcours client ou via des campagnes publicitaires. Le growth hackerpourra aussi parfois mettre une casquette de community manager ou de content manager.

Par conséquent, un growth hacker doit maintenir ses connaissances à jour dans les technologies de communication. Plus important encore, il doit avoir de l’expérience dans le développement Web ou le marketing digital. Le savoir-faire est tout aussi important que le savoir être : rigueur, curiosité, et organisations sont les maître-mots de la profession, et le Master CAWEB peut vous aider à développer ces compétences !

5 particularités du Master CAWEB qui permettent à leurs étudiants d’adopter une réflexion growth hacking

– Une formation technique et créative

L’objectif du Master CAWEB est de faire de vous un véritable professionnel de l’industrie du Web. Il vous forme au développement web, à l’UX/UI, aux outils de PAO, au SEO, au marketing digital, et au content management.

En d’autres termes, l’étudiant apprend de A à Z le fonctionnement d’un site Web et des réseaux sociaux, de la création à la mise à jour. Pour ce faire, des cours apprenant le fonctionnement de logiciels, des méthodes d’analyses, façonnent l’esprit de l’étudiant à celui du growth hacking.

– De véritables projets…

Durant la formation, plusieurs projets sont menés par les étudiants. Durant la première année, les étudiants doivent appliquer concrètement leurs acquis théoriques en créant ou en mettant à neuf un site Web pour un véritable donneur d’ordre. En deuxième année, les étudiants ont l’opportunité de développer et appliquer cette stratégie de communication en parallèle de leurs études via les sites CAWEB et TCLoc.

Cette pédagogie basée sur les projets encourage les étudiants à être proactifs dans leur apprentissage. Cela leur apprend également le travail d’équipe, et plus important encore, leur donne une vision du monde professionnel.

  • … nécessitant de la flexibilité, faisant de vous quelqu’un de débrouillard

Grâce à cette pédagogie, les étudiants développent des compétences en flexibilité et apprennent à se motiver d’eux-mêmes. Tous deux très importants pour devenir un bon growth hacker !

En deuxième année, la combinaison de l’apprentissage effectué par l’étudiant et les cours suivis à l’université lui apprend à bien organiser son temps. De plus, la grande variété des cours leur permet d’avoir une vision globale des projets Web. Cela les motive à s’auto-former et à aller plus loin dans les domaines qui les passionnent, ou qui correspondent à leurs objectifs professionnels.

– Des cours dispensés par des experts dans leurs domaines

Un point fort du Master est l’expertise des intervenants.  Ils sont en contact direct avec la réalité du terrain. Cela donne aussi une porte d’entrée vers le monde du travail pour les étudiants.

Pour terminer, même la plupart des growth hackers sont issus de grandes écoles voire d’écoles d’ingénieurs, ces programmes coûtent souvent très chers. En revanche, le Master CAWEB est plus abordable ; seuls les frais d’inscription à l’université de Strasbourg sont à régler.

Et en plus, la seconde année peut se faire à distance. Cela peut-être une très bonne opportunité pour les personnes actives professionnellement. Le programme s’adapte à ses étudiants, tel un growth hacker qui s’adapte au marché et à l’audience cible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 5 =

Admissions