Être performant à l’international grâce à la traduction optimisée SEO

La traduction optimisée SEO est une approche de traduction qui a pour objectif améliorer la position de votre site web dans les moteurs de recherche et par conséquent booster votre performance à l’international. Découvrez comment réaliser une traduction orientée vers le référencement web et les outils dont on peut se servir pour y parvenir.

traduction optimisée SEO

Traduction optimisée SEO : quelle approche choisir ?

Tout d’abord, il est important que vous optimisiez le contenu original avant de commencer à le traduire vers d’autres langues. Une fois votre site optimisé, vous avez deux approches principales pour optimiser le référencement multilingue. Soit vous optez pour la traduction de votre contenu suivie de son optimisation, soit vous identifiez les mots-clés d’abord pour les intégrer au fur et à mesure, pendant la localisation. Ici, on va se concentrer sur cette deuxième approche.

Pour commencer, vous devez d’abord identifier les mots-clés pour lesquels vous voulez vous référencer. Les mots-clés que vous avez choisi pour votre site web source peuvent être le point de départ. Vous pouvez les traduire et chercher d’autres synonymes pour avoir une liste plus complète qui vous permet de trouver les mots-clés les plus pertinents.

Par contre, la traduction ne suffira pas ; vous devez tester les mots-clés pour pouvoir faire un choix objectif en tenant compte du volume de recherche et de la difficulté des mots-clés. Pour cela, il existe des outils d’analyse qui vous aideront à choisir les mots-clés les plus pertinents en termes de volume de recherche, de concurrence et aussi de difficulté pour se référencer. L’idée étant de trouver des mots-clés qui aient un volume de recherche relativement haut et pour lesquels il est relativement facile de se positionner dans les résultats de recherche.

Il y a beaucoup d’outils sur le web que vous pouvez utiliser pour identifier et analyser des mots-clés. Voici une petite liste :

Ce qu’il ne faut jamais oublier quand vous faites du SEO multilingue !

Vos concepts doivent être adaptés à la culture cible de sorte à qu’ils semblent avoir été créés par des natifs. Alors, il est indispensable de choisir la terminologie adéquate. Pour ce faire, il faut bien tenir compte de votre cible ; un terme 100% correct en anglais peut être très recherché au Royaume-Uni mais ne pas l’être en Australie.

Maîtriser le moteur de recherche pour bien se référencer

Quand vous décidez de lancer votre site web à l’international, une bonne traduction optimisée SEO est essentielle pour obtenir la position la plus haute possible sur Google ou d’autres moteurs de recherche dans vos différents pays cibles. Cela implique qu’il faut prendre en compte le moteur de recherche le plus utilisé dans le pays que vous voulez cibler. Ce choix permet d’obtenir les bonnes références en temps réel afin de déterminer les mots-clés les plus pertinents et ainsi comprendre comment le moteur de recherche crawle, indexe et affiche les sites web.

Il faut garder en tête que l’objectif de la traduction optimisée SEO est d’assurer que les utilisateurs des différents pays cible vous trouvent plus facilement et plus rapidement. Pour atteindre cet objectif, la traduction optimisée doit également respecter les bonnes pratiques du SEO international car il est essentiel d’aider le moteur de recherche afin qu’il reconnaisse les différentes versions de votre site et qu’il affiche votre contenu dans la bonne langue selon l’utilisateur.

Sources :
Multilingual SEO: Translation and Marketing Guide
La traducción SEO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =