Rencontre avec une ancienne étudiante Caweb devenue chef de projet digital

Marina Schnoerringer, chef de projet digital
Crédit photo : Adeliom

Marina Schnoerringer, étudiante Caweb entre 2014 et 2016

J’ai rencontré Marina dans les locaux de l’agence web Adeliom à l’Espace Européen de l’Entreprise à Schiltigheim. Elle y est chef de projet web depuis 2017 et y a été embauchée suite à son apprentissage qu’elle a effectué en Master 2 au sein de la structure.
Aujourd’hui, elle prend quelques minutes pour répondre à mes questions et nous en dire un peu plus sur ce que lui a apporté le Master Caweb dans le cadre de l’exercice de sa fonction de chef de projet digital.

Quelles études as-tu suivies avant d’intégrer le Master Caweb ?

J’ai suivi des études de langues étrangères, notamment la Licence Langues et Interculturalité (Ensemble d’Europe Centrale et Orientale) à l’Université de Strasbourg, qui m’a permis d’étudier l’anglais, le russe et le roumain.

Alors pourquoi s’être ensuite tournée vers le web en choisissant le Master Caweb ?

J’ai toujours eu une passion pour les langues et ai fréquenté l’école bilingue franco-allemande dès mon plus jeune âge. Je m’imaginais donc travailler dans le milieu de la traduction ou de l’interprétariat. Mais après ma licence, je me suis rendu compte que ces domaines menaient majoritairement à un emploi en freelance et que, bien souvent, une double-compétence était demandée par les recruteurs dans le milieu professionnel.
C’est ainsi que j’ai découvert le Master Caweb, qui combine langues et web et propose donc d’acquérir cette double-compétence. Ayant toujours été à l’aise avec les outils informatiques et très motivée à l’idée de découvrir de nouveaux horizons, je n’ai donc pas hésité à m’inscrire à cette formation !

Qu’est-ce qui fait la force du Master Caweb et qui le rend différent des autres formations web ?

La force du Master est de proposer des enseignements variés, dans tous les domaines du web (développement, graphisme, SEO, gestion de projet …), dispensés par des professionnels du milieu. Le tout combiné à une expérience professionnelle en alternance. Même si la variété des enseignements ne permet pas toujours un approfondissement des compétences, les bases acquises dans chaque domaine permettent d’ouvrir un grand nombre de portes dans le milieu professionnel, ce qui en fait un Master résolument professionnalisant.

L’apprentissage en Master 2 : pour ou contre ?

Pour, sans aucune hésitation ! C’est une énorme chance de pouvoir effectuer la formation en apprentissage et c’est une expérience incroyablement enrichissante, qui nous ouvre les portes du monde professionnel.
Ce mode de formation m’a permis de décrocher un emploi dans l’entreprise où j’ai effectué mon alternance, et surtout de me conforter dans mon choix professionnel de la gestion de projet.

Dans quelle mesure le Master Caweb t’a-t-il aidée à devenir la chef de projet digital que tu es aujourd’hui ?

Les étudiants Caweb sont amenés à toucher à tous les domaines du web, ce qui leur offre une bonne vue d’ensemble et donc une bonne compréhension des contraintes de chaque métier.
C’est un bagage de compétences particulièrement précieux pour un chef de projet, qui doit pouvoir comprendre le travail que réalise son équipe et les contraintes techniques, graphiques et ergonomiques auxquelles elle est confrontée au quotidien.

Quelles sont les principales qualités à avoir pour être chef de projet digital ?

Le métier de chef de projet est assez exigeant et nécessite un bon nombre de compétences, mais la principale qualité est avant tout la rigueur ! Être organisé, carré, et rigoureux est le principal ingrédient de la réussite d’un projet.
S’ajoutent à cela un bon esprit d’équipe, savoir être à l’écoute des autres et faire preuve d’empathie (tant pour les clients que pour l’équipe), savoir prendre du recul pour faire les bons choix, sans oublier une bonne faculté à gérer le stress.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le métier de chef de projet web ?

La variété des projets et des missions au quotidien qui font qu’on ne s’ennuie jamais ! Chaque client est différent, avec un domaine d’activité propre, une personnalité et des problématiques spécifiques. On ne cesse donc d’apprendre à chaque nouveau projet.
De plus, le domaine du web évoluant assez vite, une veille régulière est indispensable. Nous avons alors l’opportunité d’expérimenter énormément de nouvelles choses : nouvelles technologies, nouvelles tendances graphiques, nouvelles méthodes de gestion de projets, nouveaux outils, etc. On en apprend tous les jours !
Même les missions au quotidien ne sont jamais répétitives : réunions clients, briefs équipe, rédaction de mails, appels téléphoniques, création de plannings, suivi du budget, intégration de contenus, optimisations SEO, tests et organisation de retours, formations clients, et j’en passe !

 

Rédigé par Colline MARABESE

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + 15 =