Rhino Africa, du tourisme et du digital

TCLoc et Caweb en voyage au Cap !

La semaine à Cape Town commence sur les chapeaux de roues avec l’entreprise Rhino Africa, qui a accepté de recevoir les participants au voyage en Afrique du Sud, organisé pour les élèves du master CAWEB et du master TCLoc ! La visite se déroulera en deux temps : tout d’abord une présentation générale de l’entreprise, suivie d’un workshop sur les enjeux du marketing digital et de la localisation.

Rhino Africa, qui-est-ce ?

Il s’agit d’une agence de voyage qui a su tirer profit des opportunités du digital pour s’imposer en tant que leader sur le marché du tourisme sur le continent africain.

Passionnés par l’Afrique en général, les experts de Rhino Africa offrent à leur clients une approche du tourisme à la fois innovante et respectueuse des thématiques environnementales actuelles. Ils permettent ainsi aux touristes désireux de découvrir les milles et unes merveilles du continent africain de satisfaire leur curiosité. Avec l’avantage non négligeable de pouvoir profiter de l’expérience des consultants de Rhino Africa, tout en respectant la faune, la flore et les populations locales. Une manière de voyager bien sympathique, et de lier l’utile à l’agréable !

Les manchots du Cap

Pourquoi cette entreprise ?

Nos étudiants participent à ce voyage d’étude en Afrique du Sud afin de découvrir les secteurs du marketing, de la localisation et du design.

A cet égard, Rhino Africa s’est imposé comme un choix de premier ordre pour débuter la semaine. En tant qu’agence de voyage digitale, elle possède, entre autres, une large équipe de spécialistes en marketing digital et en SEO, un pôle design, et des développeurs web spécialisés en PHP, JS, PYTHON, HTML et CSS.

Par ailleurs, son implication au niveau du tourisme local et national permettront aux participants d’en apprendre davantage sur Cape Town et ses alentours.

Nos étudiants pourront ainsi découvrir ces différents aspects appliqués au tourisme et se familiariser avec les enjeux liés à cette industrie.

Une superbe visite à venir ! Qui sera très certainement riche en contenu, rencontres et rebondissements.

Si vous souhaitez en savoir plus, ne manquez surtout pas l’article final sur Rhino Africa à paraitre peu après le voyage au Cap, sur ce blog et celui du master TcLoc.

 

Maxime Smolis

Un commentaire “Rhino Africa, du tourisme et du digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − dix =